La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Obtention du sucre blanc

Le sucre tel qu'on le connait était à l'origine issu de la canne à sucre des Antilles, découverte à l'époque du commerce triangulaire.
 Au XVIIe siècle, les chimistes, s'étant rendu compte de la forte teneur en glucides et particulièrement en saccharose de la betterave, ont élaboré une nouvelle variété de cette racine afin qu'elle en soit encore plus riche.

Cela leur a permis de l'exploiter et de fabriquer du sucre en bien plus grande quantité qu'avec la canne à sucre, dont l'inconvénient est l'éloignement géographique.

La "betterave sucrière" est donc une racine de couleur blanche, très riche en saccharose, conçue spécialement pour la fabrication du sucre blanc. Elle est cuite dans de l'eau que l'on récupère, remet à chauffer afin de la faire réduire et d'obtenir un sirop: l'eau s'étant évaporée, le sirop restant est très concentré en saccharose.

Le sirop est ensuite cristallisé (rassemblé en cristaux), puis raffiné, c'est-à-dire enlevé de toute couleur, odeur... mais aussi de tout ses nutriments : on obtient alors le sucre blanc.