La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Le poivron (le produit du mois de juillet)

Le Poivron

Présentation/Caractéristiques

Le poivron est le fruit d'une plante annuelle appartenant à la même famille que le piment (Capsicuum), que la tomate ou que l'aubergine. C'est un piment doux dont la couleur évolue en fonction de sa maturité, passant successivement du vert au rouge en passant par le jaune/orangé. De forme plus ou moins oblongue, il arbore un pédoncule vert sombre et renferme de fines membranes blanches sur lesquelles sont accrochées des petits pépins. Ses couleurs vives indiquent sa richesse en molécules antioxydantes. De par ses origines et ses lieux de production, c'est un ingrédient essentiel dans les cuisines amérindiennes, mexicaines mais aussi moyen-orientales.

Culture/Saisonnalité

Symbole de l'été par excellence, le poivron est originaire d'Amérique Latine : il demande un climat tempéré à chaud avec un ensoleillement optimal pour sa croissance. Sa pleine saison s'étale de juin à septembre.

 Au niveau mondial, c'est un légume cultivé principalement en Chine et au Mexique. La France en importe toutefois une grande partie d'Espagne et d'Italie car sa propre production reste assez faible.

Valeurs nutritionnelles et nutritives

Le poivron, comme la plupart des légumes, est peu calorique : riche en eau, pauvre en glucides et lipides. Son atout principal est sa très grande teneur en vitamine C et en bêta-carotène. Ces deux vitamines ont des propriétés antioxydantes, ralentissant l'effet néfaste des radicaux libres sur les cellules. La vitamine C résiste peu à la chaleur, mais le poivron en conserve une quantité appréciable même une fois cuit, tant sa teneur à l'état cru est élevée. Il est préférable cependant de cuire modérément le poivron afin de garder un maximum de cette vitamine précieuse et fragile.

Le poivron est riche en potassium (comme tous les aliments de sa catégorie) et est bien pourvu en vitamines en général : E et B9 surtout, ainsi qu'un peu de vitamine K (favorisant la coagulation sanguine).  Il apporte également des fibres, bien qu'elles restent en quantité modérée.

C'est un légume qui contient de nombreuses molécules antioxydantes (flavonoïdes, carotènoïdes...). Les plus riches sont les poivrons rouges, comme l'indique leur couleur vive, qui concentrent jusqu'à 5 fois plus de polyphénols que les verts. De plus, la quantité déjà très importante à l'état cru est démultipliée lors de la cuisson. A noter également que les antioxydants sont concentrés dans la membrane blanche intérieure, portant les pépins, mais c'est aussi cette partie qui apporte de l'amertume et une possible difficulté à la digestion. Le poivron contient aussi une molécule

Achat/Emploi en cuisine

Le poivron fait partie des légumes les plus exposés aux pesticides : il est important de les acheter d'origine biologique.

Pour améliorer sa digestibilité, consommez-le de préférence cuit (notamment à la vapeur) et pelé. Sa peau et ses membranes intérieures sont assez difficile à digérer, pouvant provoquer de l'inconfort digestif (ballonnements, spasmes, flatulences...). Cependant, cru en salade par exemple, le poivron conservera toutes ses vitamines B et C, très sensibles à la chaleur.

Consommez le poivron avec un peu de matières grasses (poêlé dans de l'huile d'olive, en salade avec un avocat, des olives ou des oléagineux, du fromage frais....) : le bêta-carotène sera mieux assimilé.

Découpsé en lamelles, ils se congèlent très bien. Vous pouvez également les cuire à la vapeur, les peler puis les mettre en bocaux avant de les stériliser.

 

La recette du mois : Sauce au poivron (pour 2 pers.)

Ingrédients : 2 poivrons rouges - 2 c. à soupe d'huile d'olive vierge extra - 20g de noix ou d'amandes - 1 c. à soupe de sauce soja salée (Tamari) ou de miso - 1 c. à soupe de vinaigre balsamique  - Curcuma et paprika en poudre - Poivre

Etapes : Enlever le pédoncule et les pépins intérieurs du poivron. Découper en deux et les cuire à la vapeur une dizaine de minutes. Oter la peau en tirant délicatement dessus (elle doit se détacher aisément avec la cuisson). Mixer les poivrons avec le reste des ingrédients. Ajuster éventuellement avec un peu d'eau en fonction de la texture finale désirée (plus ou moins fluide). Servir en guise d'assaisonnement d'une salade de crudités, en sauce pour un plat de pâtes, de riz et/ou de légumes, en fond de garniture d'une pizza, tartiné sur des tranches de pain complet....

 

Références :

J.M Cohen, Les 250 aliments santé et minceur, Ed. Firtst

J.Wong, Manger mieux pour vivre mieux, Ed. Hachette Cuisine

P. Bargis, Le grand livre des aliments santé, Ed. Eyrolles

www.wikipedia.org

Vous pouvez également consulter les articles des mois précédents dans la rubrique des "historiques".

Le poivron