La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Le gingembre (Produit du mois de janvier)

Le gingembre

Présentation/Caractéristiques

Le gingembre est un rhizome (une racine) arborant des formes souvent biscornues. Il est issu d'une plante tropicale aux fleurs blanches et jaunes, appartenant à la même famille que celle du curcuma. Il revêt une peau extérieure fine, très pâle et de couleur ocre. La chair intérieure, d'un jaune intense, peut parfois être fibreuse par endroits. Sa saveur est assez caractéristique, à la fois fraîche et piquante; ses notes chaude et acidulées permettent de parfumer agréablement un plat.

Originaire d'Asie, le gingembre est répertorié comme la première épice à avoir été importée en Europe (et plus précisément en Méditerranée) au IIIe siècle av. J.C par les Arabes, puis il a traversé les siècles et les civilisations. On en trouve trace dans les écrits grecs et romains notamment.

C'est un des condiments de base de la cuisine orientale (indienne, libanaise, indonésienne, asiatique...) et il est aussi couramment exploité dans la médecine ayurvédique et chinoise. Le gingembre est en effet employé depuis des temps immémoriaux en Asie pour ses propriétés médicinales, vantant notamment ses vertus carminatives.

Culture

Le gingembre est cultivé majoritairement en Inde, mais aussi en Chine, en Indonésie, au Niger ou encore en Australie. Cette plante tropicale pousse sous des climats chauds et humides.

La récolte doit commencer lorsque la plante perd ses fleurs, signe que le rhizome est à maturité. Cette période débutant au printemps, on le ramasse tout l'été, jusqu' à l'automne.

Propriétés

Sa principale propriété concerne la sphère intestinale : en tant qu'antispasmodique et carminatif, le gingembre diminue les ballonnements et les flatulences. Il est cholagogue (sécrétion de bile), ce qui aide à la digestion en général, mais tout particulièrement en cas de repas un peu excessifs et gras. Il est réputé pour réduire les nausées et les vomissements. L'Huile Essentielle de gingembre est d'ailleurs une aide précieuse en cas de constipation. Il réchauffe également le système digestif : intéressant en période hivernale, surtout pour les personnes frileuses.

Il stimule les défenses immunitaires et protège des infections gastro-intestinales (parasites, vers, bactéries pathogènes...). Ses propriétés antioxydantes sont exceptionnelles, le gingembre fait même partie des aliments les plus antioxydants, d'où sa capacité de booster le système immunitaire et de prévenir les infections.

Il stimule le métabolisme de base, c'est-à-dire l'énergie dépensée par l'organisme pour ses propres fonctions, et donc aide à la combustion des graisses.

C'est un puissant stimulant du système nerveux et un vasodilatateur, ce qui lui vaut sa réputation d'aphrodisiaque et de tonique sexuel. En améliorant la fluidification sanguine, il va protéger ainsi le système cardio-vasculaire et prévenir les risques liés aux caillots sanguins (thromboses, caillots, AVC....).

Anti-inflammatoire, il contribue à soulager les douleurs articulaires, rhumatismales (surtout en association avec le curcuma).

Le gingembre agit enfin au niveau de la sphère ORL : il limite les mucosités liées aux attaques virales (bronchite, rhume, pharyngite, rhinite.....).

Valeurs nutritionnelles et nutritives

Le gingembre présente une quantité de fibres intéressante, ce qui facilite la transit intestinal. En matière de nutriments, il participe aux apports en protéines, glucides et lipides, bien que leur teneur reste faible, surtout au vu des quantités consommées. Il contient des minéraux (fer, calcium, magnésium, potassium qui en font un aliment alcalinisant) et des vitamines du groupe B (B3, B6, B9) jouant un rôle essentiel dans le fonctionnement général du métabolisme. Les teneurs en manganèse et zinc sont également à noter car ces oligo-éléments ont des propriétés antioxydantes.

Ce sont aussi et surtout la présence de composés actifs qui est essentielle (notamment des huiles essentielles comme le gingérol), à qui l'on doit en grande partie les puissants effets antioxydants du gingembre (en synergie avec les oligo-éléments) : il permet ainsi de limiter l'attaque des cellules par les radicaux libres et protège l'apparition de certaines maladies inflammatoires, métaboliques et/ou de cancers.

Emploi en cuisine

Le gingembre frais est la forme la plus intéressante car elle contient la totalité des huiles et essences bénéfiques à la santé, qui disparaissent en partie une fois moulue. En poudre, il reste néanmoins pratique et intéressante à employer régulièrement. Le gingembre frais se conserve au réfrigérateur longtemps, y compris une fois entamé : il suffit de prélever un morceaux du rhizome et de le peler. Libre à vous ensuite de le laisser entier ou de le râper dans vos plats : Vous pouvez en ajouter dans vos soupes, purées ou smoothies au moment du mixage. L'autre méthode consiste à faire revenir du gingembre frais râpé (ou 1 c. à café moulu) dans une poêle avec un filet d'huile d'olive, de l'ail, une échalote, à le faire dorer quelques minutes jusqu'à ce qu'une bonne odeur se dégage, avant d'ajouter le reste des ingrédients (légumes, poulet, crevettes, riz, lentilles....) et de cuire le tout.

N'hésitez pas tout simplement à en parsemer une salade de crudités ou des légumes cuits: il se marie parfaitement avec les carottes et les betteraves râpées, les poireaux, les oranges, le pamplemousse.... On peut en ajouter aussi dans les gâteaux ou cakes faits maison, les sauces d'accompagnements ou encore dans les vinaigrettes.

 

La recette du mois : Pâte de gingembre (pour 1 pot d'env. 150g)

Ingrédients : 25g de gingembre en poudre (env. 5 c. à café) - 13 cl d'eau - Facultatif : Poivre/herbes de Provence/ sel marin non raffiné

Etapes : Dans une casserole, diluer le gingembre en veillant à ne pas faire de grumeaux. Faire chauffer le tout doucement 1 à 2 mn en remuant constamment au fouet, jusqu'à obtenir une pâte épaisse qui se détache aisément de la casserole. Mettre dans un petit bocal en verre. Se conserve 1 mois au réfrigérateur.

→ Prélever une petite quantité à chaque utilisation : dans une sauce ou une vinaigrette, un plat de viande mijotée, en croûte sur un filet de poisson (avant cuisson au four), en marinade ou tout simplement mélangé dans une portion de légumes ou de riz cuits.

 

Références :

I. Bofelli et I . Bruno, Le guide des aliments bien-être, Ed. Hachette

J.M Cohen, Les 250 aliments santé et minceur, Ed. First

G.Avril, 22 épices pour préserver la santé, Ed. Terre Vivante

N. Giraud, Epices et santé, Ed. France Loisirs

A. Lefief-Delcourt, Ma bible des aliments qui soignent, Ed. Leducs

E-C. Pasquier, Détox gourmande..., Ed. GuyTredaniel

https://mr-ginseng.com/gingembre/

Vous pouvez également consulter les articles des mois précédents dans la rubrique des "historiques".

10660988 1