La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Pain d'épices

Pour 3 à 4 personnes

Ingrédients :

- 75g farine de petit épeautre

- 10g farine de châtaigne

- 10g sucre de fleur de coco (ou 1/4 c. à c. de stévia en poudre)

- 85 ml lait (vache, chèvre ou soja)

- 80g miel d'acacia ou d'oranger

- Pincées de sel et de bicarbonate de soude

- Eau de fleur d'oranger

- Epices : cannelle, cardamome, cavi, anis, gingembre, curcuma....

Etapes :

  • Préchauffez le four à 150°C (th.5). Choississez un moule, à cake ou individuel, en silicone de préférence (sinon pensez à huiler les bords et le fonds) puis mettez-le au frais le temps de la préparation.
  • Mélangez les farines, le sel, le sucre et les épices en poudre.
  • Faites chauffer le lait. Hors du feu, délayez-y le miel puis remuez bien.
  • Laissez tiédir puis ajoutez le bicarbonate de soude.
  • Incorporez le lait dans le mélange sec des farines. Mélangez puis ajoutez l'eau de fleur d'oranger.
  • Mélangez à nouveau bien le tout de façon énergique (pour éliminer les éventuels petits grumeaux).
  • Versez dans le moule et enfournez pour environ 45 mn. Vérifiez la cuisson à l'aide de la lame d'un couteau.

Ce pain d'épices garde son moelleux 1 ou 2 jours, couvert, à T°C ambiante. Au-delà, il commencera à se dessécher.

Il reste une source de glucides de bonne qualité, car lents (ou complexes) du fait de la présence du miel et des farines. Il a en plus l'avantage d'être exempt de matières grasses (car sans oeufs, huile ou beurre), surtout si vous utilisez du lait végétal. Ce pain ne contient dons pas l'association gras/sucre, qui fait la valeur énergétique superflue de la plupart des patisseries, et qui incite l'organisme à stocker ce trop-plein d'apports en nutriments.

Le sucre de fleur de coco reste une bonne alternative aux sucres traditionnels, car possède un des indices glycémiques les plus bas (parfait pour les diabétiques) ainsi que de nombreux minéraux (surtout magnésium, fer, zinc, potassium et manganèse). Il contient également une grande quantitéd d'antioydants (indice ORAC très élevé). Pour couronner le tout, la cannelle est une puissante épice hypoglycémiante, favorisant la stabilité de la glycémie et évitant des pics de sécrétion d'insuline, qui ont tendance à provoquer un stockage massif du glucose dans les cellules, ainsi qu'une usure des récepteurs insuliniques (amenant à terme à des diabètes).

Pain d epices