La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Mousse de betterave

Pour 2 personnes

Ingrédients :

- 500g betteraves rouges cuites

- 1 c. à soupe d'huile de cameline, de chanvre, de noix ou de lin

- 1 c. à soupe de sauce soja salée (Tamari)

- 1 c. à soupe de vinaigre de riz ou de cidre + 1 c. à café de vinaigre balsamique

- 1 c. à soupe de mirin (vin doux japonais) ou, à défaut, 1 c. à café de sirop d'agave

- qqs gouttes de jus de citron

Facultatif : 1 yaourt nature non sucré (de préférence de chèvre ou au soja)

- Epices : Cannelle moulue + Poivre +  1 morceau de Gingembre et de Curcuma frais

- Décor : 5 ou 6 noix et noisettes + Coriandre et/ou Menthe fraîches

Etapes :

  • Mixez l'ensemble des ingrédients (sauf les éléments de décor).
  • Ajoutez éventuellement un peu d'eau, en fonction de la texture souhaitée (plus ou moins épaisse).
  • Parsemez des noix/noisettes grossièrement concassées et de quelques feuilles de coriandre ou de menthe.
  • Servez aussitôt ou réfrigérez en attendant sa consommation.

 

Un reste de betterave ? Cette recette permet de transformer de façon originale des betteraves cuites sous vide, en changeant de la traditionnelle salade; elle ne nécessite rien d'autre que des produits du placard : c'est une entrée économique et rapide à réaliser et se conserve, filmée, 2 ou 3 jours au réfrigérateur. Cette mousse se marie particulièrement bien avec un pamplemousse découpé en quartier et/ou des carottes râpées. La cannelle permet d'abaisser l'Indice Glycémique élevé de la betterave cuite.

La betterave est extrêmement riche en antioxydants divers (bêta-carotène, flavonoïdes....) ce qui en fait un aliment très intéressant pour lutter contrer le stress oxydatif. C'est aussi une bonne source d'oligo-éléments (manganèse, fer), de vitamines (A et du groupe B) et de fibres, contribuant à un bon transit. Pour en savoir plus, je vous reporte au Produit du mois de septembre dernier, qui lui est consacré.

Les huiles de chanvre, de cameline et de noix ont en commun d'être parmi les plus riches en oméga-3, acides gras anti-inflammatoires et essentiels dans la fonction immunitaire, dans la structure des membranes et notamment des neurones, prévenant les maladies cardio-vasculaires, métaboliques et neurodégénratives. Préférez des huiles extra-vierge de première pression à froid, garantissant une qualité préservée de ces précieux acides gras. Ces huiles ne se chauffent donc pas et s'utilisent uniquement en assaisonnement ou après cuisson. Elles sont très fragiles et rancissent rapidement : elles se conservent au réfrigérateur 3 mois maximum. 

Mousse betterave aux noix noisettes