La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Brandade de cabillaud à la patate douce

Pour 2 personnes

Ingrédients:

- 2 ou 3 grosses patate douce

- 200 g de cabillaud frais (ou surgelé nature)

- 2 c. à soupe d'huile d'olive extra-vierge

- 2 ou 3 gousses d'ail (selon les goûts)

- une quinzaine de noisettes concassées + Chapelure (facultatif)

- Sel marin non raffiné + Poivre

- Epices en poudre : muscade + coriandre + curcuma

- Herbes de Provence

Etapes :

  • Pelez les patates douces et coupez-les en morceaux. Parez les filets de cabillaud si besoin. Pelez et dégermez les gousses d'ail.
  • Faites cuire à la vapeur les patates douces, le cabillaud et l'ail environ 10 minutes : sortez le poisson dès qu'il est cuit et poursuivez éventuellement la cuisson des patates douces, qui doivent être bien fondantes.
  • Parallèlement, préchauffez le four à 180°C (th 6).
  • Ecrasez à la fourchette (ou au presse-purée) les patates douces avec l'ail. Emiettez le poisson et mélangez-le à la purée.
  • Assaisonnez du sel, du poivre, des épices et des herbes séchées puis terminez en ajoutant l'huile d'olive. Mélangez bien le tout.
  • Frottez un plat à gratin avec 1 gousse d'ail crue puis versez-y la purée au cabillaud.
  • Parsemez des noisettes concassées et de la chapelure avant d'enfourner à 160 °C pour une dizaine de minutes, position grill.
  • Servez bien chaud, décoré de feuilles de coriandre fraîches.

 

A accompagner de légumes cuits ou d'une salade de crudités. Cette recette est une adaptation de la célèbre brandade de morue méditerranéenne, préparée avec des pommes de terre.  C'est un plat complet qui vous apporte des protéines, des féculents et de la matière grasse végétale (acides gras insaturés nécessaires à la bonne santé cardio-vasculaire). Vous pouvez en conserver une partie au réfrigérateur (1 ou 2 jours maximum), voire même le congeler, pour le réchauffer en 5-10 mn à peine : il constitue une bonne solution pour un soir où l'on rentre tard ou un midi où l'on n'a guère le temps de se préparer quoique ce soit.

Vous pouvez aussi intégrer directement les légumes dans le plat en remplaçant la moitié (voire la totalité) des patates douces par des carottes, de la courge, du potimarron... De même, d'autres poissons peuvent remplacer le cabillaud : pensez à l'églefin, le merlu, le loup... Ils sont moins onéreux et souffrent moins de surpêche. La morue est une très bonne option mais demande davantage d'anticpation car nécessite d'être déssalée 24h dans plusieurs eaux avant d'être cuisinée.

La patate douce, comme tout féculent, se caractérise par sa richesse en amidon (glucides complexes) bien qu'elle le soit moins que la pomme de terre. Elle est aussi très riche en bêta-carotène (vitamine antioxydante, régulatrice du système immunitaire et excellente pour la vision ) et possède un Indice Glycémique bas, particulièrement conseillé pour les diabétiques. Elle est bien pourvue en fibres, ce qui participe au bien-être intestinal et à la baisse du taux de cholestérol. Pour en savoir plus, je vous reporte au Produit du mois de février dernier.

Le cabillaud est un poisson blanc, à chair maigre, appelé morue lorsqu'il est salé. C'est une très bonne source de protéines animales, de minéraux (potassium, phosphore surtout) et d'oligo-éléments (iode, zinc et sélénium).  On relève aussi des vitamines B3 et B9 et un peu de magnésium, en quantité moindre.