La diététique ... sans contrainte ... sans complexe !

Potée de topinambour aux champignons

Pour 2 personnes

Ingrédients :

- 300g topinambour

- 150g champignons de Paris

- 10 cl de lait de coco

- 2 gousses d'ail

- 1 c. à soupe d'huile d'olive extra-vierge

- 20 cl de bouillon de légumes (maison si possible)

- 1 petite c. à café de concentré de tomate

- Coriandre fraîche

- Curcuma en poudre + Poivre + Sel marin non raffiné

Etapes :

  • Pelez les topinambours, lavez-les puis découpez-les en morceaux grossiers. Coupez les pieds des champignons, brossez-les avant de les émincer.
  • Dans une cocotte, faites chauffer doucement l'huile d'olive avec l'ail, préalablement pelé et dégermé.
  • Ajoutez les topinambours et champignons puis faites revenir le tout 2 à 3 minutes à feu moyen, le temps d'enrober les légumes de la matière grasse.
  • Diluez le concentré de tomate dans le bouillon. Versez-le dans la cocotte, ainsi que le lait de coco, le curcuma et le poivre.
  • Mélangez bien le tout à l'aide d'une cuillère en bois. Baissez légèrement le feu et couvrez.
  • Laissez mijoter ainsi à feu doux une vingtaine de minutes au moins, jusqu'à ce que la totalité du liquide soit absorbé. Pensez à remuer régulièrement an cours de cuisson.
  • Servez bien chaud, parsemé de coriandre fraîche ciselée.

 

Ce plat réchauffant, idéal en hiver ou en inter-saison, peut se servir en accompagnement d'une salade de crudités, d'une viande, d'un poisson ou même d'une omelette. Cette recette apporte à la fois, la matière grasse (lait de coco+huile d'olive) et les légumes.

Le topinambour est un légume-racine oublié, jouissant d'une mauvaise presse depuis la fin de la Première Guerre. Depuis quelques années, il est remis à l'honneur. C'est un aliment riche en goût, dont la saveur rappelle à la fois l'artichaut et la chataigne. Il est très riche en inuline (au même titre que l'asperge ou l'artichaut), fibre insoluble prébiotique, contribuant à la santé du microbiote intestinal. Il peut parfois être difficile à digérer (ballonnements, flatulences...) mais ces troubles ne sont que la manifestation de sa richesse en inuline : pour les atténuer, vous pouvez ajouter de la sauge, du cumin et/ou du kombu (algue) lors de la cuisson. Comme beaucoup de légumes-racine, le topinambour a une teneur élevée en glucides (supérieure aux légumes en général), mais très peu d'amidon, contrairement aux féculents ou même à la patate douce. Il apporte aussi du calcium, du potassium, du sodium et de la vitamine B9.

Le lait de coco est issu de la noix de coco fraîche broyée puis diluée. En tant que fruit oléagineux, il se caractérise par sa richesse en lipides, représentés en grande majorité par des acides gras saturés, réputés pour leur effet néfaste sur la santé cardio-vasculaire, si consommés en excès. La nature de ces acides gras seraient cependant différentes de ceux présents dans les produits d'origine animal. Non seulement ils n'auraient pas cet impact délétère, mais auraient même des bénéfices en diminuant le taux de cholestérol et réduisant les risques cardio-vasculaires. Par ailleurs, il est très bien pourvu en vitamines, minéraux, oligo-éléments en apportant du calcium, du magnésium, du potassium, beaucoup de fer mais aussi du sélénium, du zinc et de la vitamine B9.